Pourquoi et comment choisir un comptable pour sa création d’entreprise ?

création d’entreprise
Faire appel à un comptable pour une création d’entreprise s’avère une décision judicieuse qui permet d’éviter quelques écueils. Face à des démarches parfois complexes et chronophages, cet expert sait vous accompagner avec compétence. Vous gagnez alors du temps et de la sérénité.

Créer son entreprise sans stress

Vouloir travailler à son compte puis éventuellement embaucher des collaborateurs demande des efforts et engendre des démarches. À cet égard, une assistance est la bienvenue concernant l’aspect comptabilité. Le rôle d’un cabinet spécialisé consiste à fournir un service sur mesure à l’entrepreneur débutant. Ce dernier trouve une idée et définit son projet concrètement. Ensuite arrive la nécessité d’établir un « business plan » car le financement est primordial pour mener à bien une idée rentable. Solliciter un un cabinet comptable qui aide à la création d’entreprise apparaît comme la solution idéale en pareil cas. Les conseils avisés des professionnels aguerris à ce type de projets sont précieux. Les futurs entrepreneurs peuvent ainsi procéder plus facilement au montage financier de leur société. Avec l’aide du cabinet comptable, ils peuvent facilement choisir la structure juridique qui convient le mieux à leur plan. Le soutien d’un comptable pour un futur chef d entreprise apparaît donc crucial dès le lancement des bases de la société. Lorsque celle-ci est immatriculée et prête à se développer sur le marché, le rôle de ce professionnel perdure tout au long de l’activité en question. Son aide permet au dirigeant de l’entreprise de consacrer son temps à ses obligations quotidiennes, qui varient selon la raison sociale de son business.

Des prestations de comptabilité avantageuses

Une fois votre entreprise mise en route, vous avez tout intérêt à préserver ce lien de coopération avec un cabinet comptable. Cette agence spécialisée gère à votre place les formalités financières et fiscales obligatoires. Elle peut également se charger de démarches supplémentaires sur demande. Un dirigeant d’entreprise peut en effet confier à son cabinet comptable des tâches comme le reporting mensuel ou un bilan intermédiaire. Afin de faciliter la collaboration avec son client, le comptable se fait remettre les documents nécessaires. Un dossier spécifique est ouvert où ces pièces sont indexées, un archivage rassurant pour le chef d’entreprise. Le cabinet en question peut gérer vos comptes professionnels de manière partielle ou totale : les prestations sont personnalisées. Votre comptable peut réviser vos comptes et faire vos diverses déclarations : TVA, cotisations … Il établit aussi la liasse fiscale et la transmet aux autorités. En outre, il compile et vous remet votre dossier comptable au complet pour vos propres archives. Vous pourrez également bénéficier de ses services pour un audit. L’expertise et la rigueur constituent les aptitudes principales de ce prestataire. Ses connaissances en matière de législation comptable sont actualisées de sorte à vous garantir des déclarations parfaitement réglementaires. Les délais imposés par le fisc sont respectés.

Des atouts pour chaque entrepreneur

De l’étape de la création d’entreprise jusqu’au suivi régulier de la comptabilité, l’accompagnement par un cabinet spécialisé s’avère très profitable. Ce recours à des experts évite de faire des erreurs dans son plan de financement. Par la suite, confier diverses missions à ce cabinet se révèle bénéfique du point de vue de l’efficacité. Le chef d’entreprise a tout loisir de se concentrer sur son cœur de métier, une orientation plus stratégique pour la réussite de sa société. Pendant ce temps, le comptable dédié prend en charge les feuilles de paie et autres opérations chronophages. Le gain de temps et le bénéfice financier sont appréciables. Les erreurs de comptabilité commises par les non spécialistes coûtent souvent cher à l’entreprise concernée. Le savoir-faire d’un expert vous permet d’éviter les pénalités dues à une négligence ou à une méconnaissance de la législation. Ce professionnel est à même de respecter les délais imposés pour le versement de cotisations, taxes … Sa responsabilité joue lors d’un éventuel contrôle, tandis que la bonne foi du chef d’entreprise est établie dès lors qu’il fournit les pièces idoines au comptable. Pour un auto-entrepreneur, une TPE voire une PME, cette formule rend de grands services.


Déclaration sociale nominative : les données à fournir
Comptabilité : établir un plan comptable suivant les normes comptables