Conseils pour créer son entreprise de comptabilité

Le métier de comptable peut se pratiquer en libéral ou auprès d’un cabinet. Au sein d’une entreprise, vous avez la garantie d’un emploi stable. Seulement, travailler pour son propre compte offre des avantages pratiques et financiers. Pour réussir votre projet, découvrez quelques conseils pour vous aider lors de la création de société.

Une bonne préparation pour mener à bien le projet

Avant de pouvoir créer une entreprise de compta ou un cabinet de comptabilité, suivre une formation d’expert-comptable s’avère indispensable. Vous serez ainsi en mesure d’assurer les toutes les missions nécessaires pour accompagner vos clients : suivi des comptes entreprises, audit interne et externe, révision comptable, etc. Puisque le rôle d’un expert-comptable ou d’un cabinet spécialisé ne se limite pas seulement à des conseils sur le plan fiscal, mais également sur le plan juridique et administratif, un bon professionnel devra donc détenir les compétences et savoir-faire nécessaires pour prodiguer des prestations complètes à ses clients. Pour vous initier à l’activité, pensez à exercer d’abord votre métier au sein d’une entreprise avant de travailler à votre propre compte. Vous pourrez ainsi créer votre structure (cabinet ou entreprise) libérale, mais avec un statut de travailleur indépendant.

Comment démarrer efficacement son activité ?

Si vous souhaitez travailler seul, la charge de travail sera plus importante, mais votre chiffre d’affaires s’en portera mieux. Seule votre rémunération sera déduite de la masse salariale. Si vous avez des associés, le service sera plus réactif, le travail étant partagé. Vous devrez cependant engendrer plus de chiffres d’affaires pour rémunérer tous les associés. Avant même de réaliser les démarches administratives, il est impératif de sonder vos premiers clients. La solution pour se faire connaitre votre nom et dénicher des prospects au début d’une activité consiste à sous-traiter de petits projets auprès de cabinets de renom.

Pensez également à créer un site web bien référencée pour valoriser votre expertise tout en élargissant le nombre de vos clients. Si vous avez les moyens, la reprise de la clientèle d’un ancien confrère vous permettra de débuter rapidement. Autres méthodes pour trouver vos futurs clients : les sites de mise en relation d’entrepreneurs et autres professionnels. Assurez-vous de rédiger une annonce convaincante et de solides références pour vous faire repérer rapidement sur ces plateformes.

Quelles sont les démarches administratives ?

Quelle que soit la nature du projet, la forme juridique idéale pour créer une entreprise de comptabilité est la SARL ou société à responsabilité limitée. Si vous êtes seul, la forme unipersonnelle sera plus appropriée : EURL ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. Cette forme juridique permet de bénéficier d’une fiscalité plus souple notamment lors du calcul des cotisations sociales. Vous devrez également choisir entre un cabinet généraliste ou spécialisé. Le choix dépendra de votre zone de chalandise. Un cabinet spécialisé sera plus adapté pour exercer dans une grande ville. En régions moins peuplées, les clients sont moins nombreux, c’est pourquoi il est préférable d’opter pour un cabinet généraliste.

Une fois le projet en place, vous devrez vous inscrire auprès de la compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) et de l’ordre des experts-comptables (OEC) avant de pouvoir pratiquer en toute légalité. Pour réduire les frais engagés au démarrage de l’activité, associez-vous à un confrère. Une fois vos clients fidélisés, vous pourrez continuer votre activité en solo.

Trouver une agence d’experts comptables dans les Landes et Pyrénées-Atlantiques
Quelles sont les missions d’un cabinet comptable ?