Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le BFR ou aussi besoin en fonds de roulement, c’est une mesure importante pour tout concepteur d’entreprise. Il correspond au capital dont une entreprise a besoin pour financer ses opérations sur le long terme. Les entrepreneurs doivent comprendre et contrôler l’écart de trésorerie entre les revenus et les dépenses de leurs activités pour éviter les difficultés à court terme. Découvrez alors tout ce que vous devez savoir sur le BFR.

Le BFR: c’est quoi exactement?

Le BFR définit le montant total de financement qu’une entreprise doit financer pour répondre aux besoins résultant du transfert de trésorerie entre les sorties et les entrées. En effet, ces décalages sont souvent dus aux opérations commerciales. Les entreprises ayant un besoin en fonds de roulement supérieur à zéro sont surtout des entreprises qui doivent payer leurs représentants sous 30 jours et qui ont des clients qui acquittent sous 60 jours. La plupart des entreprises ont des besoins en fonds de roulement supérieurs à zéro, en d’autres termes, elles doivent trouver des fonds afin de faire face aux asymétries de trésorerie. À l’inverse, les entreprises qui encaissent avant paiement sont celles dont le besoin en fond de roulement est inférieur à 0. On va parler ici des ressources en fonds de roulement. Les entreprises du commerce de détail, par exemple, sont souvent dans cette situation parce que leurs clients paient comptant.

Calculer le BFR: comment faire?

Le montant du BFR soumet des conditions de paiement applicables entre l’achat de biens ou de matières premières et la vente du produit ou service auprès des fournisseurs de l’industrie. Le BFR calcul se compose généralement de 3 éléments. Il y a d’abord le stock moyen nécessaire à l’activité de l’entreprise, c’est le stock minimum permanent comme matières premières, produits finis, marchandises dont une entreprise doit disposer afin de sécuriser ses activités. Ensuite, il y a ce montant moyen des créances clients, c’est un montant moyen facturé aux clients, mais non réglé. Enfin, on peut parler du montant moyen de la dette fournisseur impayé, un montant moyen dû aux fournisseurs et impayé. Les clients doivent de l’argent, qui constitue des créances clients après la livraison. De même, les sommes dues par une entreprise à ses fournisseurs après réception des marchandises constituent une dette fournisseur.

Que signifie le BFR négatif?

Rappelons qu’un BFR doit généralement être négatif. Cela signifie que les fonctions de l’entreprise par rapport à ses moyens sont faibles. Alors, si votre BFR est négatif, le cycle de production de votre entreprise n’engendre pas de besoins financiers, et l’entreprise est en mesure de fournir de la trésorerie nette à partir de l’excédent qu’elle génère. En d’autres termes, le BFR négatif signifie clairement que l’entreprise est en parfaite situation financière. De même, ses ressources budgétaires peuvent lui permettre de faire face à des engagements à court terme vis-à-vis de ses fournisseurs. Compte tenu des nombreux avantages du besoin en fond de roulement négatif, il est meilleur de réduire ce montant à la plus petite valeur possible pour qu’il soit continuellement inférieur à 0. Le nombre de BFR montre en fait l’équilibre entre votre capacité à récupérer vos dettes, votre capacité à obtenir des délais de remboursement plus longs de la part de vos fournisseurs et votre capacité à gérer correctement votre inventaire. Cela veut dire que plus vous recouvrez vos créances auprès de vos fournisseurs, recouvrez au plus vite vos crédits auprès de vos clients et ensuite faites tourner vos stocks rapidement, plus votre BFR sera important. Il est également nécessaire de préciser qu’un fond de roulement ou FRNG  est un grand avantage, car la société n’a pas besoin de lever des capitaux ou contractez des dettes avant d’assurer son propre accroissement et de financer son inventaire. Elle peut alors garantir son autofinancement.

Comment améliorer son BFR ?

Pour la bonne gestion d’une entreprise, il est nécessaire de maîtriser et de chercher constamment à améliorer ses BFR. En effet, le BFR non maîtrisé peut entraîner des redressements, des liquidations voire des fermetures d’entreprises. L’augmentation du besoin en fonds de roulement implique d’intervenir sur différents éléments qui interviennent dans le calcul. Ceux-ci comprennent les stocks, les créances clients. Notez que plus une entreprise possède d’actions, plus son BFR augmente. Par conséquent, il est recommandé d’optimiser au maximum votre gestion des stocks. L’inventaire fait référence aux divers produits ou matériaux qu’une entreprise a achetés et attend de vendre ou d’utiliser dans la production. Pour optimiser ce poste de bilan, les entreprises peuvent essayer d’augmenter une rotation des stocks et assurer des livraisons plus rapides. Elles peuvent utiliser ainsi la technologie juste à temps, c’est-à-dire produire maintenant selon la demande disponible pour éviter les stocks dormants. Les comptes clients ont l’impact très sérieux sur la trésorerie d’une entreprise et ont un impact important sur le BFR. Plus les créances sont importantes, plus le BFR est élevé. Cependant, ils peuvent être minimisés en mettant en place de meilleurs rappels ou en introduisant un système de facturation plus efficace. Vous pouvez également les encourager à payer instantanément en leur accordant un allègement financier conditionnel, comme une remise pour paiement anticipé. Attention toutefois au taux de remise à accorder pour que la situation ne doit pas être contre vous.

Cabinet comptable : pourquoi faire appel à un professionnel ?
Maîtrisez parfaitement les tâches de gestion grâce au logiciel EBP